DÉCOUVRIR

DÉCOUVRIR NEW TO ME

Qu'est-ce-que New to Me?

“New to Me” est une carte dont le contenu est généré par les individus, et qui vous permettra de trouver des magasins vintage ou d’occasion, des brocantes, et des ateliers de réparation dans votre ville ou n’importe où dans le monde. C’est un outil facile à utiliser, conçu pour vous offrir des alternatives à l’achat de nouveaux produits, vous indiquer où préserver ou réparer vos vêtements et gadgets préférés, et même d’acquérir de nouveaux savoir-faire.

Comment ça marche?

Notre but est de répertorier le plus d’endroits possible sur la carte et de maintenir ces informations à jour. C’est un projet de grande envergure, puisqu’il existe des milliers, voir des millions de lieux à répertorier à travers le monde. C’est là que vous intervenez. Nous espérons que vous nous aiderez à alimenter la carte et à la développer.

Comment agir?

Donnez de la visibilité à vos boutiques vintage et d’occasion, à vos ateliers de réparation préférés. Lors de vos voyages, si vous repérez un bon endroit, notez le nom et l’adresse et ajoutez-le à New to Me. Il s’agit d’un instrument dont le contenu est généré par ses utilisateurs c’est-à-dire que vous pouvez vous connecter et ajouter vous-même des lieux. Si vous remarquez que certaines informations sont erronées ou obsolètes, envoyez-un commentaire ou contactez-nous. Nous ferons les corrections nécessaires. En unissant nos forces nous pouvons couvrir le monde entier.

DÉCOUVRIR LA CAMPAGNE ABOUT THE CAMPAIGN

Une campagne mondiale pour repenser notre façon de fabriquer, acheter et utiliser

Les entreprises qui fabriquent nos articles de mode et nos gadgets préférés n’ont pas réussi à gérer leur impact grandissant sur la planète. Elles se sont appuyées sur un modèle économique injuste basé sur l’exploitation des ressources et des individus. Qu’il s’agisse d’ouvriers manipulant des produits chimiques dangereux ou d’usines fonctionnant à l’énergie polluante, qu’il s’agisse de produits conçus pour ne pas durer ou des millions de gadgets et vêtements jetés chaque année, il devient urgent de transformer ce modèle.

Chaque semaine une nouvelle tendance, un nouveau produit à la “pointe de l’innovation” apparaît. Les marques nous vendent l’idée que nous sommes définis par ce que nous achetons, nous réduisant ainsi à de simples consommateurs.

Nous aimons la mode et nous aimons la technologie. Mais il est grand temps de transformer notre rapport à la “nouveauté” et à nos produits.

Comment ? Nous souhaitons susciter un changement dans la façon dont nous, en tant qu’individus, apprécions la valeur des produits qui existent déjà. Au lieu de consommer et jeter sans même y penser, nous vous mettons au défi de devenir un membre actif de notre communauté mondiale en partageant mieux des connaissances et des biens. Unissons-nous et construisons le monde que nous méritons.

Premiers pas: la solution à la pollution issue de la mode et des technologies

Depuis 2011, Greenpeace fait pression sur l’industrie textile pour qu’elle arrête d’utiliser des produits chimiques dangereux. Grâce à nos actions, 79 marques, fournisseurs et revendeurs  internationaux se sont engagés à se défaire de ces produits toxiques, déclenchant ainsi des changement de fond en Europe et en Asie. Tout cela n’aurait pas été possible sans le soutien de nos supporters partout dans le monde.

En parallèle, Greenpeace a exhorté de grandes entreprises du secteur numérique à retirer les produits chimiques toxiques de nos gadgets électroniques, utiliser des énergies renouvelables pour les produire et les concevoir de façon à ce qu’ils soient facilement réparables et recyclables. Suite à nos revendications, des entreprises comme Apple, Google et Facebook ont déjà fait des progrès dans ce sens.

Assainir le système de production c’est bien, mais nous devons acheter moins

Bien que l’élimination des produits chimiques dangereux dans les biens que nous achetons et l’utilisation d’énergies renouvelables lors de leur fabrication constituent une avancée considérable, la consommation à travers le monde atteint des sommets inégalés. Chaque année dans le monde, plus de 80 milliards de vêtements sont produits et beaucoup ne seront portés que quelques fois avant d’être jetés. Pouvez-vous croire que 7.1 milliards de Smartphones ont été produits en tout juste 10 ans et qu’ils sont en moyenne utilisés seulement deux ans ? Poussés par les marques à toujours acheter le dernier modèle, notre niveau de consommation ne cesse de croitre. Ce modèle conduit à la surexploitation des ressources de notre planète.

Prenons soin, partageons et réparons

Nous pouvons rompre ce cercle vicieux à travers nos choix quotidiens. Chaque fois que nous faisons l’effort de prolonger la vie de nos vêtements et de nos gadgets au lieu de les jeter pour ensuite en racheter, cela permet d’économiser de précieuses ressources naturelles. En achetant d’occasion, réutilisant et réparant nos vêtements et nos équipements, nous pouvons non seulement réaliser des économies mais aussi faire un geste pour sauver notre planète. Exerçons notre pouvoir citoyen en alimentant et en utilisant cette carte!